2015, l’année du site Web responsable ?

Les évolutions numériques vont de plus en plus vite. Dans notre domaine qu’est le Web, il est nécessaire de s’améliorer continuellement pour s’adapter aux nouveautés du marché. Mais des nouveaux usages apportent de nouvelles problématiques et créent très souvent un vrai décalage entre performance économique et performance technique. Il est aisé de proposer des solutions techniques sans totalement les maîtriser ou sans mesurer l’impact négatif qu’elles auront au niveau de la performance globale du site ou de l’expérience utilisateur proposée. C’est pourquoi le Web se base sur des standards, garants de son universalité, de sa qualité et de son accessibilité pour tous. Je pense notamment aux recommandations du W3C, aux référentiels Accessiweb, aux schemas de micro-données de schema.org ou encore aux référentiels de qualité comme Opquast.

Avez-vous entendu parler de l’éco-conception Web ?

Tous ces standards sont définis par des groupes de travail d’experts dans leur domaine et devraient être le socle technique de tout professionnel du Web. Et à cela, il y a un concept qui me semble aujourd’hui nécessaire d’ajouter : l’éco-conception. Pourtant, très peu de personnes y sont réceptives. Clairement, ce concept est souvent perçu comme une lubie ou une utopie de pro-écolos car peu impactante économiquement et donc difficile à vendre. Et pourtant il s’agit là d’une valeur ajoutée intrinsèque améliorant à la fois les performances d’un site Internet et son éthique ! L’éco-conception est un complément essentiel à la vision d’un Web plus responsable. Elle s’intègre parfaitement aux préceptes originels du Web pour y ajouter une dimension écologique au travers d’une réflexion sur l’impact énergétique de ces outils numériques que l’on juge trop souvent immatériels et virtuels.

Vers une dimension plus responsable du Web

L’éco-conception Web s’appuie sur les fondements de la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) pour performer le cycle de vie d’un site Web :

  • Sensibilisation des parties prenantes au travers de formations et d’une approche pédagogique pour apporter une meilleure compréhension des impacts d’un site Web.
  • Maîtrise des impacts énergétiques qui se traduit par un déploiement de bonnes pratiques au sein des équipes techniques pour les intégrer au process de conception et développement.
  • Transparence et éthique des pratiques par le respect des droits du travail (notamment dans le cas de sous-traitance off-shore), la qualité conceptuelle et technique ainsi que l’accessibilité des créations.
  • Durabilité des créations, dans l’idée de créer des projets économiquement viables, facilement maintenables et évolutifs.

A travers ces valeurs, la création de sites Web se veut plus responsable. Alors, espérons que 2015 apportera son émancipation à l’éco-conception pour permettre au Web d’évoluer vers un modèle plus responsable, plus propre et moins énergivore.

3 réflexions au sujet de « 2015, l’année du site Web responsable ? »

  1. Florent

    Bonjour,

    Très bon article, cela serait une bonne résolution pour 2015, cela nous permettra d’être encore meilleur technologiquement parlant.

    Bon courage pour la suite Nicolas.

  2. Vuduweb

    Plutôt d’accord effectivement avec le fait de proposer de l’éco conception WEB, démarche qui somme toute semble pouvoir s’inscrire avec cohérence dans les préoccupations actuelles. Concept gagnant/gagnant pour le concepteur et la marque en demande, qui leur permettra de donner une image responsable de leurs points de vue mais aussi de l’entreprise.

  3. Florian

    Ce n’est pas la première fois que j’entend parler d’éco conception web mais je note que c’est une tendance en plein boum ! Et c’est tant mieux. Cela permet de nous ouvrir les yeux sur l’impact réel du développement des technologies. Notamment lorsque l’on peut penser que étant donné que tout est « digital » (je n’aime pas ce mot…) sur le web, cela n’a donc aucun impact sur notre précieuse Terre.
    Merci beaucoup pour cet article de sensibilisation !

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié sans modération initiale et modéré par la suite. Merci de rafraîchir la page pour afficher votre commentaire. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.